Retour
Édition
2020

LUCRÈCE ANDREAE
Lucrèce Andreae cultive son amour des films d'animation en passant par les écoles des Gobelins puis de La Poudrière. Son premier film professionnel, PÉPÉ LE MORSE, César 2018 du meilleur court métrage d'animation, est reçu avec enthousiasme par le monde du cinéma. A la fois tendre et cru, le film décrit des personnages paumés face à la mort, en proie à l'irruption fantomatique de leurs sentiments enfouis. En 2020, l'album de BD Flipette et Vénère est l'occasion pour Lucrèce d'ausculter ses idées politiques et son rapport complexe au monde contemporain. On y retrouve ce qui devient la patte de l'autrice, une certaine fraicheur pour traiter des sujets intimes et graves.

INÈS SEDAN
Née en Argentine, Inés Sedan est une artiste peintre, animatrice et clarinettiste.

En 2009, elle réalise son premier film L'HOMME QUI DORT co-produit entre Sacrebleu Productions et l’Office nationale du film (ONF) du Canada et obtient plus de 26 prix au niveau international, notamment le Prix spécial SBS au Festival de Cannes de 2010. Son dernier film LOVE HE SAID, une adaptation libre d’un poème de l’écrivant Charles Bukowski a été sélectionné en compétition dans plus de 30 festivals internationaux notamment le festival de Raindance, festival qui qualifie pour les Oscars®, BAFTA and BIFA, le festival du film de Cracovie, le festival international du film d’animation d’Annecy et le festival international du court métrage de Clermont-Ferrand parmi autres. En 2016, quelques dessin originaux de son troisième film EL CANTO sont acquis par le Musée du Château d’ANNECY, pour intégrer la collection permanent dédiée au Cinéma d’Animation.

 

FILMOGRAPHIE

2009: L’homme qui dort

2011: Moi

2013: El canto

2018: Love he said

GRÉGORY BEAUSSART
Né à Suresnes (Hauts de Seine), Grégory Beaussart suit des études à l’École des Arts Décoratifs de Genève, puis à l’École Supérieure d’Arts Visuels de Genève (section sculpture, cinéma d’animation).
Projectionniste au Cinéma Spoutnik de Genève, au Festival d’Animation d’Annecy et au festival documentaire « Visions du réel » à Nyon, Grégory collabore parallèlement à divers projets artistiques (arts visuels, effets spéciaux, déco théâtre, courts métrages) avant d’intégrer, en 1998, l’équipe de fabrication des marionnettes pour la série HÔPITAL HILLTOP (France 3/BBC, Folimage). En 2003, Il réalise les marionnettes pour le pilote MAX AND CO de Samuel et Frédéric Guillaume ainsi que pour divers courts métrages institutionnels. Il réalise ensuite, de 2004 à 2013, les marionnettes pour de nombreux courts métrages JOYEUX NOËL FÉLIX d’isabela Rieben, SAINTE BARBE de Claude Barras et Cédric Louis, LAND OF THE HEADS de Claude Barras et Cédric Louis, TANGO LOLA d’Isabela Rieben, CHAMBRE 69 de Claude Barras, MR L’ASSASSIN X de Lynn Devillaz et Antonio Veiras. De 2013 à 2015, il est responsable de l’équipe de fabrication des marionnettes du long métrage MA VIE DE COURGETTE de Claude Barras. Pendant les deux années suivantes, il réalise des objets détournés de Helge Reumann pour expositions et édition du livre BLACK MEDICINE (édition Atrabile). En 2017 il revient au cinéma avec la réalisation des marionnettes du court métrage LA FEMME CANON d’Albertine Zullo et David Tournevoix et collabore à nouveau avec Claude Barras l’année suivante pour la réalisation des marionnettes du pilote du long métrage SAUVAGE.
Grégory Beaussart intervient également auprès d’élèves en DMA (diplôme en métiers d’arts), section cinéma d’animation et forme, en 2017, des enseignants aux techniques de moulages à l’HEP  de Fribourg (suisse).

 

 

 

CINE-CLUB JACQUES BECKER
2, Rue du Bastion
25300 Pontarlier
T. / 03 81 69 12 63


© 2017 - Ciné-Club Jacques Becker
Tous droits réservés.

  • Facebook Clean